En premier lieu, la restauration d’antiquités est une des activités que les brocanteurs sont amenés à faire pour remettre en état quelques objets afin de les présenter à la vente sous leur meilleur jour. Une fois dépoussiérés, il faut faire des nettoyages plus en profondeur.

Restauration d’antiquités: la verrerie

Nettoyer verres et carafons avec de l’eau tiède dans laquelle vous aurez fait dissoudre des cristaux de soude. Rincez soignement à l’eau claire en évitant des contrastes de température auxquels le verre ne résiste pas. Et pour le simple entretien de votre verrerie de temps en temps un lavage à l’eau tiède additionnée de vinaigre et de gros sel marin. Rincez à l’eau tiède. Essuyer avec un torchon de pur fil de lin.

Le bronze doré

Nettoyer-le avec un chiffon imbibé d’alcali dilué dans très peu d’eau.. Rapidement. Si le bronze verdissait, passez-lui une couche de vernis protecteur incolore pour métaux.

Le cuivre

Restauration du cuivre: encrassé ou attaqué par le vert de gris, si l’objet est de petite taille, plongez-le dans l’alcali et du tripoli. Pour l’entretien courant : utilisez les produits que vous trouverez dans le commerce.

L’étain

Restauration de l’étain: s’il est très sale, frottez toute la surface avec un chiffon imprégné de pétrole. Séchez avec un chiffon doux. Terminez en frottant avec un chiffon imbibé de bière chaude.
Vous pouvez également le frotter avec du papier journal à sec.

Restauration d'antiquités

Restauration d’antiquités

Le bois verni

Surtout, nettoyez-le avec un chiffon de fil imprégné d’un mélange en proportions égales d’huile de lin et d’alcool à brûler. Frottez doucement par mouvements rotatifs.

Le bois doré

Le nettoyage du bois doré est très délicat. Faites un mélange composé d’un blanc d’œuf battu en neige additionné de quelques gouttes de vinaigre d’alcool. Appliquez ce mélange au pinceau. Laissez bien sécher, puis essuyer avec un chiffon de soie. Pour l’entretien courant passez simplement un chiffon doux.

Le bois ciré

Pour éclaircir, nettoyez-le avec une solution de lessive Saint-Marc et d’eau tiède ( 2 cuillères à soupe par litre d’eau), rincez, épongez. Lorsque le bois est tout à fait sec frottez-en toute la surface avec un chiffon imbibé de sel d’oseille ou d’acide oxalique, dilué dans de l’eau (100 g par litre d’eau. Rincez épongez. Laissez bien sécher puis cirez.

Décapage d’un meuble peint en bois massif

(Ne pas décaper, avec cette méthode un meuble en marqueterie) Mélanger de la lessive de soude avec de l’eau 75 % d’eau 30 % de lessive de soude. Décaper le meuble par trempage et brossage en chiendent. Brossez, la peinture disparaît. Le bois s’est terni ce qui est du au tanin. Rincez le meuble au jet d’eau clair. Passez ensuite de l’acide chlorhydrique dilué ou pas, cela neutralise la lessive de soude et éclaircit le bois. Pour les parties verticales et ou manque de place : Prendre de la colle à papier peint, faire de la colle avec la lessive de soude au lieu de l’eau. Très économique. Plusieurs litres de décapant pour quelques euros. Ensuite même procédé que dessus.

Restauration d'antiquités barbotine

Restauration d’antiquités barbotine. Crédit images Marc Lucascio

Le plâtre

Pour enlever les salissures saupoudrez vos statues avec du plâtre à modeler bien sec ( au besoin séchez-le dans un casserole placée sur un radiateur) Ensuite enlevez ce plâtre en poudre avec un pinceau doux. Les salissures partiront avec. Si des contacts prolongés ont « ciré » le plâtre et que cette crasse est partie intégrante du matériau, faites une bouillie de blanc de Meudon et d’essence minérale ( ou de benzine), badigeonnez toute la surface et la statue , laissez évaporer puis époussetez le blanc de Meudon qui sera chargé des crasses dissoutes… par l’essence.

Vous en saurez plus en parcourant le blog d’antiquités